Jeunesse Périphérique
Ce projet s’intéresse à des adolescents, des individus dans une période de leur vie où la question de la liberté apparaît comme centrale. Il dévoile leur manière d’investir le territoire comme une forme d’expression de cette liberté, à travers différents lieux en périphérie de leur vie familiale ou scolaire. Les images produites fonctionnent alors comme un double portrait.
Ce travail de résidence a été amorcé dans le cadre du Diep-Haven, festival d’art contemporain transmanche, et sélectionné par la DRAC Haute Normandie en tant que commande publique pour le Ministère de la Culture, Centre National des Arts Plastiques (CNAP).
2016